Nos tutelles

CNRS UNS

Nos partenaires

ILF MSHS-SE

Rechercher




Accueil > Actualités > Soutenances > Raddioppiamento Fonosintattico induit par l’accent et réduction vocalique en Italie : perspectives phonologique et diachronique

Soutenance de thèse de Jonathan BUCCI

Raddioppiamento Fonosintattico induit par l’accent et réduction vocalique en Italie : perspectives phonologique et diachronique

Sous la direction de Tobias SCHEER

Lundi 9 décembre 2013 à 09h, salle 031 (RDC) - SJA3.

Résumé  : Cette thèse se propose d’étudier deux processus phonologiques bien distincts qui sont la réduction des voyelles atones à schwa que l’on trouve dans certains dialectes italiens et le redoublement phono-syntaxique induit par l’accent (Raddoppiamento Fonosintattico), désormais RF. Il semblerait que l’existence de ces deux phénomènes (le RF induit par l’accent et la réduction vocalique) soit en distribution complémentaire puisque l’analyse du processus de (non-)réduction vocalique en coratin permettrait de mettre en lumière la motivation structurelle de cette incompatibilité. Cette thèse va mettre à jour et vérifier cette prédiction avec des données diatopiques. En effet, le coratin dispose d’une contrainte pour que les voyelles soient réalisées non réduites rendant le RF déclenché par l’accent incompatible avec les dialectes à réduction localisés situé dans la partie centre-méridionale de la péninsule.

Voir en ligne : Thèses.fr

publié par Trinidad Acha - mis à jour le