Nos tutelles

CNRS UNS

Nos partenaires

ILF MSHS-SE

Rechercher




Accueil > Actualités > Colloques et Journées > Variations de la répétition dans le récit de voyage

Collloque

Variations de la répétition dans le récit de voyage

17-18 novembre 2016

Variations de la répétition dans le récit de voyage

Odile Gannier (CTEL), Véronique Magri-Mourgues (BCL)

Université Nice Sophia Antipolis axe Altérités et mondialisation, projet 6

Dans le prolongement de deux publications : Pragmatique de la répétition, Semen, n° 38, 2014 et Répétition et genres littéraires, Le Discours et la langue, 2015, co-dirigés avec Alain Rabatel, et à la suite du colloque « Figures du voyage » organisé à Nice en juin 2015 par Véronique Magri-Mourgues et Odile Gannier, les deux centres de recherche de l’UFR LLASH BCL et CTEL étant en partenariat , ce colloque se propose d’analyser la répétition et la reformulation dans le genre du récit de voyage, acceptant l’hypothèse que les enjeux des figures de discours se modulent selon les genres dans lesquels elles s’inscrivent.

L’approche est essentiellement énonciative et étudie les figures de répétitions comme processus volontaire, intentionnel et significatif, ou découlant de la forme même du récit de voyage.

La répétition s’intègre dans un processus qui permet au locuteur ou l’énonciateur d’ajuster son dire aux choses ou au référent, au dit – qu’il s’agisse d’une répétition réflexive ou d’une répétition de la doxa et du discours des autres en général – et aux allocutaires enfin.

La répétition dans le récit de voyage impose de repenser le couple répétition-variation et d’envisager la proximité entre répétition et reformulation, reprise et originalité, voyage et relation de voyage, en assumant la caractéristique la plus fréquente du voyage, passée l’époque des grandes découvertes, celle du « déjà-vu » et du « déjà-dit ».
Le point de vue syntaxique s’intéresse aux prédications contiguës, dans le cadre étroit de la phrase ou de la séquence textuelle ; le point de vue sémantique envisage le texte dans son entier et observe le cas échéant une série de textes visant la caractérisation générique. Le point de vue contextuel peut aussi imposer des répétitions ou des variations dans la formulation de la relation.

Quel que soit l’empan choisi, la répétition dans le récit de voyage sera vue comme motif structurant, non seulement de la dynamique textuelle mais aussi des mécanismes interprétatifs qui reposent sur des principes de rémanence et de reconnaissance.
Les études proposées auront comme objectif d’observer les spécificités des figures de répétition à l’un des niveaux décrits dans ce genre particulier qu’est le récit de voyage.

Lieu : Université Nice Sophia Antipolis (campus Saint Jean d’Angély, Bâtiment de l’Horloge et campus Carlone, salle du Conseil).

Date : 17-18 novembre 2016

Comité d’organisation  : Michèle Biraud, Odile Gannier, Véronique Magri, Christel Falco, Cécile Pajona, Valerio Vittorini

Comité scientifique : Philippe Antoine, Michèle Biraud, Marc Bonhomme, Odile Gannier, Olimpia Gargano, Alain Guyot, Véronique Magri, Véronique Montagne

publié par Laurent Vanni - mis à jour le