Nos tutelles

CNRS UNS

Nos partenaires

ILF MSHS-SE

Rechercher




Accueil > Recherche > Revues > Le Français en Afrique > Présentation générale

Présentation générale

Elle constitue l’un des éléments centraux de ce R.O.F.C.Af qui s’efforce de donner un aperçu régulier et scientifiquement pertinent de la situation du français en Afrique et à Madagascar. Le R.O.F.C.Af. s’appuie sur un ensemble de collègues africains ou européens qui ont été choisis en fonction de leur compétence et de leur disponibilité (ce champ de compétence couvre l’ensemble des 21 pays francophones africains, à raison d’un ou de deux correspondants/ collaborateurs par pays). Ces correspondants ont été sélectionnés moins par le rôle institutionnel qu’ils jouent dans leur pays (même si quatre d’entre eux sont recteurs d’université) que pour leur activité de recherche personnelle et/ou de dynamisation de la recherche dans leur pays.


Philosophie, ambition, positionnement national et international

La revue, qui s’adresse en priorité à des chercheurs, traite de questions sociolinguistiques (micro et macro) et linguistiques (elle n’aborde pas les problèmes de didactique du français en contexte plurilingue). Son ambition est à la fois de faire un point régulier sur la connaissance du français et des contacts de langues en Afrique, d’être un lieu de confrontation des connaissances et avancées scientifiques dans ce domaine et de permettre à de jeunes chercheurs, africains ou européens, de publier des articles. La revue entretient des relations de complémentarité et de bonne intelligence avec des revues plus généralistes qui paraissent sous forme papier ou électronique comme Glottopol, Marges linguistiques, Sud langues, etc. (cf. les liens sur le site Internet de la revue).

Historique

Créée en 1983 et dirigée par S. Lafage dans le cadre de l’Institut National de la langue Française (INalF sous les auspices de B. Quemada puis de R. Martin, devenu ILF), la revue depuis son numéro 11 est placée sous la responsabilité du laboratoire « Bases Corpus, Langage » et la direction conjointe d’A. Queffélec et de S. Lafage († oct. 2006).

Responsables scientifiques
Le Français en Afrique est animée par deux responsables éditoriaux et un comité scientifique.

Responsables éditoriaux
Queffélec Ambroise (Nice), Lafage Suzanne (Paris) († oct. 2006).

Comité scientifique
Fouzia Benzakour (U. de Rabat), Ahmed Brahim (U. de Tunis I), Jean-Pierre Caprile (CNRS), Yasmina Cherrad-Benchefra (U. de Constantine), Moussa Daff (U. de Dakar), Valéry Debov (U. d’IVANOVO), Alpha Mamadou Diallo (U. de Conakry), Carole de Féral (U. de Nice), Françoise Gadet (U. de Paris X), Gisèle Holtzer (U. de Franche-Comté), Rabah Kahlouche (U. de Tizi Ouzou), Alou Keita (U. de Ouagadougou), Foued Laroussi (U. de Rouen), Gervais Mendo-Zé (U. de Yaoundé I), Mary-Annick Morel (U. de Paris III), Papa Alioune Ndao (U. de Dakar), Mwatha Ngalasso (U. de Bordeaux), Bah Ould Zein (U. de Nouakchott), Gisèle Prignitz (U. de Bayonne), Patrick Renaud (U. de Paris III), Hichem Skik (U. de Tunis I), Jean Tabi-Menga (U. de Yaoundé).

Organisation et diffusion
Les propositions d’articles, spontanées ou sollicitées par les responsables de la revue ou les responsables nationaux du R.O.F.C.Af., sont soumises à une évaluation par deux membres du comité de rédaction qui proposent de retenir l’article tel que, demandent aux auteurs d’apporter des modifications ou décident de le rejeter. La revue s’efforce de respecter un rythme annuel de parution. Comportant en moyenne 300 à 400 pages, elle est diffusée sous forme papier et électronique (www.unice.fr/ILF-CNRS/ofcaf). Le tirage ancien de 300 exemplaires a été réduit à 150 depuis la mise en place de la diffusion électronique et est appelé à évoluer encore. Le Français en Afrique s’efforce de respecter une alternance entre numéro thématique consacré à un pays particulier et un numéro de varia présentant des articles relevant de diverses disciplines et de différents pays, un complément bibliographique pour le biennum écoulé et des résumés (cinq pages en moyenne) de thèses récemment soutenues. A ce jour, 20 numéros ont paru. Ils sont disponibles en intégralité en ligne depuis le numéro 10 (plus le numéro 6). Le numéro 21 (en cours de saisie, sortie prévue pour le premier semestre 2006) sera consacré aux actes du colloque international organisé à Paris en mars 2005 en collaboration avec la revue Langage et Société. Le numéro 22 devrait porter sur le français au Congo-Brazzaville.

publié par Tobias Scheer - mis à jour le