Supervisory authorities

CNRS UNS

Our partners

ILF MSHS-SE

Search




Home > Presentation > Research Teams > Dialectologie et Linguistique formelle

Dialectologie et Linguistique formelle

Membres permanents :
Xavier Barillot, Guylaine Brun-Trigaud, Sylvain Casagrande, Richard Faure, Carole de Féral, Pierre-Aurélien Georges, Bohdana Librova, Lucia Molinu, Michèle Oliviéri, Katerina Palasis, Diana Passino, Olivier Rizzolo, Nicolas Trapateau.

 

Membres non-permanents :
Jonathan Bucci, Emilie Caratini, Elisabetta Carpitelli, Giuseppina Cutri, Jean-Philippe Dalbera, Marie-José Dalbera-Stefanaggi, Philippe Del Giudice, David Heap, Jean-Pierre Lai, Albert Malfatto, Maria-Luisa Pignoli, Muriel Poli, Stella Retali-Medori.

 

Présentation :
L’orientation générale des travaux de l’équipe est le traitement de la variation linguistique, de différents points de vue : diatopie (dialectologie et géolinguistique), diachronie (évolution et reconstruction en phonologie, morphologie, syntaxe et sémantique lexicale), diastratie (sociolinguistique). Ces études portent sur diverses langues : français oral, dialectes occitans, italiens et allemands, langues anciennes, couchitique, anglais, etc.
Cette variation est appréhendée à travers plusieurs corpus originaux, constitués à partir de données de première main, collectées par les chercheurs eux-mêmes et organisées dans des bases de données. L’une de ces bases de données est le Thesaurus Occitan (THESOC) qui est développé depuis 25 ans et continue à s’enrichir de nouvelles données et de nouvelles fonctionnalités. En particulier, le Module Morpho-Syntaxique" (MMS), base de données de textes et de phrases, destiné à l’étude morphosyntaxique et syntaxique est en cours d’implémentation. Il a notamment bénéficié successivement de deux financements franco-allemands, dont en 2012-2015 le projet ANR-DFG DADDIPRO, qui a permis notamment la mise en ligne d’une partie de nos enquêtes.
Plusieurs autres corpus sont constitués dans les différents domaines, notamment la nouvelle base de données enfantines (productions spontanées d’une classe de maternelle enregistrée pendant trois années scolaires consécutives) dont une partie est consultable en ligne (http://childes.talkbank.org).
La seconde caractéristique de l’équipe est son ancrage dans la linguistique formelle et la modélisation. Selon les domaines et les chercheurs, les travaux s’inscrivent dans différentes théories : théories de la motivation lexicale et reconstruction étymologique, variationnisme (Labov), grammaticalisation (Guillaume) et surtout la grammaire générative (en phonologie et en syntaxe). L’idée centrale des recherches menées dans l’équipe est que l’étude de la microvariation permet d’une part de donner des clés sur l’évolution diachronique de la langue et d’autre part de questionner et donc de préciser les principes théoriques de la faculté de langage.

 

Axes de recherche :
- Axe 1 : Du verbe à la phrase
- Axe 2 : Architecture des représentations
- Axe 3 : Lexique : système lexical, motivation sémantique (étymologie), lexicographie
- Axe 4 : Contact de langues

 

Archives :
Voir le rapport d’activité 2011 - 2016