Accueil > Pages Perso > Cendrine Pagani

Cendrine Pagani

Enseignante du secondaire -  Lycée Estienne d'Orves, Nice

membre associé

CV

 

 

Recherches actuelles

Histoire de la langue (dislocation, histoire du conditionnel, ponctuation)

Histoire de la grammaire (Louis Meigret, Laurent Chiflet)

 

En projet : Base Louis Meigret. https://meigret.j2p.fr/

Dernières publicationsHAL

pour l'idHal "cendrine-pagani-naudet" :

titre
Louis Meigret et la réutilisabilité des données
auteur
Cendrine Pagani, Laurent Vanni
article
10 ans avec CAHIER. Des corpus d'auteurs pour les humanités à leur exploitation numérique, Jun 2021, Bordeaux, France
annee_publi
2021
resume
La question de la réutilisation des données est au cœur du projet de la Base Louis Meigret. Au-delà des gestes techniques que suppose la mise à disposition de données réutilisables, c’est un principe adéquat à la singularité de l’œuvre de Louis Meigret. Le projet est né à l’occasion du colloque consacré à cet auteur en 2018 à Nice. Il s’agissait au départ de créer un lieu de référence, destiné à favoriser les échanges entre chercheurs. Les personnes qui travaillent sur Meigret ne se connaissent pas toujours, et pour peu qu’elles évoluent dans des cercles différents, ignorent leurs activités respectives. Au moment du colloque une base venait d’être mise en ligne (Bettens 2017), parallèlement, et à peu près à la même époque, Le Tretté faisait l’objet d’une transcription par A. Pelfrêne et B. Colombat (mise en ligne sur le site du CTLF). Ce doublon, outre la fragmentation qu’il manifeste, rappelait un déséquilibre : la surexposition de certaines œuvres du grammairien, notamment Le Tretté de la grammere françoeze, et le relatif oubli de l’œuvre traduite. En outre, les œuvres linguistiques – et particulièrement Le Tretté - ont elles-mêmes été enfermées dans des modes de lecture qui en occultent bien des dimensions. Compte tenu de la grande diversité des travaux suscités par Louis Meigret (histoire de la langue, histoire des idées, histoire des techniques, histoire du livre), ce que devait offrir cette base à l’usager était à définir (ou peut-être à ne pas définir). D’emblée donc s’est posée la question de la réutilisation : réutilisation des données existantes (la base conçue par O. Bettens), réutilisation de celles qu’on envisageait de mettre à disposition des futurs usagers (l’intégralité de l’œuvre de Louis Meigret, textes personnels et traductions). Le projet était a minima de rassembler l’ensemble des textes, de faciliter la circulation d’un texte à l’autre, et de faire jaillir la cohérence quasiment organique de l’œuvre de Louis Meigret. Il s’agissait de permettre une appréhension globale de l’œuvre, tout en conservant la possibilité de revenir à la spécificité de chaque texte, sans l’assigner a priori à un genre (traité sur la langue / traduction), sans conditionner sa lecture par un outillage envahissant qui le rendrait « illisible » sous d’autres approches. Toutes les recommandations favorisant la réutilisation des données rejoignent donc la conviction que pour mieux connaître l’œuvre de Louis Meigret, l’essentiel réside dans la liberté laissée à l’usager (qu’il soit chercheur ou lecteur non expert) de choisir son mode de lecture (choix du support, choix des outils de visualisation et d’exploration), de réinventer le texte en modulant les points de vue. La base est à l’heure actuelle dans une phase intermédiaire : elle est utilisable mais en train de se faire. Utilisable parce que les traductions ont été numérisées (pour celles qui ne l’étaient pas), transcrites et mises en ligne sur le site d’Hyperbase, avec toutes les fonctionnalités que permet cet outil. La matière est disponible mais encore partiellement fragmentée, et pas forcément réutilisable. Il convient de réfléchir à la manière de faire fusionner les deux bases existantes : celle qui rassemble les traductions et celle qui concerne les textes en graphie rénovée. Les deux ensembles ont leur cohérence interne mais cela ne justifie pas une dualité que dément la démarche originale de Meigret. Démarche qui se manifeste de manière exemplaire dans une œuvre comme Le Menteur. Le Menteur est une œuvre bicéphale. Par sa préface, c’est un traité sur l’orthographe. Intégralement composé en graphie rénovée, il appartient à la base conçue par O. Bettens qui rassemble les autres textes de Meigret relatifs à la langue française publiés chez C. Wechel. Conserver les particularités graphiques et ménager un accès au support original est donc crucial. Mais Le Menteur intéresse aussi l’histoire de la traduction : le dialogue de Lucien engage vers d’autres formes de lecture et d’exploration qui peuvent justifier son intégration à la base des traductions, et à d’autres corpus (alignement avec les textes sources et les traductions ultérieures). Enfin reste à définir l’interface qui permettra de répondre aux questions qui ont motivé la création de l’outil tout en restant disponible pour des investigations nouvelles. Un projet d’édition collective sur les traductions de Louis Meigret doit créer les conditions d’un dialogue entre chercheurs d’horizons divers, et permettre à l’usager d’expérimenter l’outil et d’en suggérer des améliorations. On voudrait en somme que l’usager crée la base et puisse la recréer à chaque moment.
typdoc
Communication dans un congrès
Accès au bibtex
BibTex
titre
Laurent Chiflet. Essay d'une parfaite grammaire de la langue françoise (1659).
auteur
Cendrine Pagani
article
Classiques Garnier, 2021, Descriptions et théories de la langue française, Bernard Colombat
annee_publi
2021
resume
L’Essay d’une parfaite grammaire de la langue françoise paraît en 1659 à Anvers, quelques mois après la mort de son auteur, Laurent Chiflet de la Compagnie de Jésus. Pensée pour utile aussi bien aux étrangers qu’aux curieux de la langue, cette grammaire connaîtra une large diffusion en Europe et sera rééditée jusqu’en 1722. Œuvre polymorphe, elle se présente à la fois comme une grammaire, une compilation raisonnée des Remarques, et une méthode de langue. La présente édition se fonde sur l’original de 1659. Elle s’attache à préciser les circonstances politiques et linguistiques de sa genèse, et sa place dans l’histoire de la grammaire française.
typdoc
Ouvrage (y compris édition critique et traduction)
Accès au bibtex
BibTex
titre
Actualités de Louis Meigret.
auteur
Cendrine Pagani
article
Actualités de Louis Meigret, humaniste et linguiste (Véronique Montagne et Cendrine Pagani-Naudet dir.), Classiques Garnier, p. 9-18, 2021
annee_publi
2021
resume
Cette introduction rappelle les principales orientations du colloque qui s'est tenu à Nice en avril 2018 : dresser le bilan des connaissances sur Louis Meigret et envisager de nouvelles perspectives pour la recherche. Si l’œuvre du grammairien réformateur de l'orthographe est désormais mieux connue, elle résiste par certains aspects à l’interprétation et mérite encore toute notre attention. D'autres champs restent en revanche à explorer, tout particulièrement l’œuvre du traducteur.
typdoc
Chapitre d'ouvrage
Accès au bibtex
BibTex
titre
Actualités de Louis Meigret, humaniste et linguiste
auteur
Véronique Montagne, Cendrine Pagani
article
2021
annee_publi
2021
typdoc
Ouvrage (y compris édition critique et traduction)
Accès au bibtex
BibTex
titre
Evolution de la notation de la prosodie
auteur
Cendrine Pagani, Christelle Dodane,, Claudia Schweitzer
article
Christelle Dodane & Claudia Schweitzer, Histoire de la description de la parole : de l'introspection à l'instrumentation. Paris: Champion, pages 91-132., 2021
annee_publi
2021
typdoc
Chapitre d'ouvrage
Accès au bibtex
BibTex
titre
Histoire de la description de la prosodie
auteur
Cendrine Pagani, Christelle Dodane, Claudia Schweitzer
article
Christelle Dodane et Claudia Schweitzer (éds.), Histoire de la description de la parole : de l'introspection et l'instrumentation, Paris: Honoré Champion, pages 55-90., Honoré Champion, 2021
annee_publi
2021
typdoc
Chapitre d'ouvrage
Accès au bibtex
BibTex
titre
Eloge de la naïveté dans les grammaires du français (XVIe-XVIIe siècle)
auteur
Cendrine Pagani, Nathalie Fournier
article
Colloque SHESL-HTL 2020. Simplicité et complexité des langues dans l'histoire des théories linguistiques, Jan 2020, Paris, France
annee_publi
2020
typdoc
Communication dans un congrès
Accès au bibtex
BibTex
titre
C'est, c'est quand. Définir dans les Grammaires du XVIe et dans l'oral contemporain
auteur
Mylène Blasco, Cendrine Pagani
article
Daniéla Capin, Julie Glikman, Vanessa Obry & Thierry Revol. Le français en diachronie Moyen français - Segmentation des énoncés - Linguistique textuelle, ELiPhi Editions de Linguistique et de Philologie Coll. Travaux de Linguistique Romane, pp.135-145, 2019, 978-2-37276-028-7
annee_publi
2019
resume
En 1572, paraît la Grammaire françoyse de Pierre de la Ramée. L’ouvrage est plus qu’une simple réédition de la Gramere de 1562. Le texte a fait l’objet d’une révision qui touche aussi bien le fond (le discours sur la langue) que la forme (organisation de l’ouvrage, mise en page et style de l’auteur). Un trait reflète ce travail de réécriture : l’analyse et l’usage des constructions en c’est. Peut-on mettre en rapport l’évolution des emplois écrits observée entre 1562 et 1572 et les déclarations de Ramus en faveur de l’usage et de la langue telle qu’elle se parle ? Est-ce cette dernière – du moins la manière dont il se la représente – qu’il cherche à reproduire dans sa grammaire ? Pour comprendre la position de Ramus, nous proposons de comparer les emplois des constructions du type SN1 c’est SN2 et SN1 c’est quand dans des contextes définitionnels dans un corpus écrit du 16e siècle, les grammaires françaises de la Renaissance, et dans un corpus de français parlé : (1) Demipose cest une distinction de sentence imparfaicte (Ramus 1572, p. 206) (2) pour moi l'amour c'est un sentiment qu'on ne contrôle pas (Philosophèmes- Amour) Les études sur les constructions en c’est ont suscité des travaux nombreux dans différents domaines, de l’écrit littéraire (Pagani-Naudet 2005, Rouquier 2007, Montagne & Pagani-Naudet 2010) au français parlé (Blasco 1999, Auger 1997, Benninger 2014 et 2016, Blasco & Cappeau 2017). Ces constructions soulèvent des interrogations sur le statut du pronom c’ (sa valeur référentielle, notamment lorsqu’il entre en concurrence avec il impersonnel), sur le caractère segmenté de l’énoncé (le détachement d’un SN et la nécessaire redondance syntaxique avec le pronom), sur les phénomènes d’accord (alternance entre c’est / et ce sont, voir Carlier 2004 et 2005). Nous ne reviendrons pas sur ces questions. Nous chercherons en revanche à vérifier si les recherches menées sur l’oral contemporain permettent de comprendre la démarche linguistique de Ramus et de progresser sur la connaissance de langue du 16e siècle.
typdoc
Chapitre d'ouvrage
Accès au bibtex
BibTex
titre
Ramus et ses exemples" p. 117-124
auteur
Cendrine Pagani
article
Grammaticalia. Hommage à Bernard Colombat. (Sous la direction de Jean-Marie Fournier, Valérie Raby et Aimée Lahaussois ). Lyon : ENS Éditions. Langages, 2019
annee_publi
2019
typdoc
Chapitre d'ouvrage
Accès au bibtex
BibTex
titre
L’exercice. Spiritualité et pédagogie jésuite
auteur
Cendrine Pagani
article
"L'exercice dans l'histoire de l'enseignement des langues" colloque de la SIHFLES, May 2018, Mons, Belgique
annee_publi
2018
typdoc
Communication dans un congrès
Accès au bibtex
BibTex
  • + de résultats dans la Collection HAL du laboratoire BCL
  • Voir l'ensemble des résultats sur la plateforme HAL