Accueil > Pages Perso > Cendrine Pagani

Cendrine Pagani

Enseignante du secondaire -  Lycée Estienne d'Orves, Nice

membre associé

CV

 

 

Recherches actuelles

Histoire de la langue (dislocation, histoire du conditionnel, ponctuation)

Histoire de la grammaire (Louis Meigret, Laurent Chiflet)

 

En projet : Base Louis Meigret. https://meigret.j2p.fr/

Dernières publicationsHAL

pour l'idHal "cendrine-pagani-naudet" :

titre
Laurent Chiflet. Essay d'une parfaite grammaire de la langue françoise (1659).
auteur
Cendrine Pagani
article
Classiques Garnier, 2021, Descriptions et théories de la langue française, Bernard Colombat
annee_publi
2021
resume
L’Essay d’une parfaite grammaire de la langue françoise paraît en 1659 à Anvers, quelques mois après la mort de son auteur, Laurent Chiflet de la Compagnie de Jésus. Pensée pour utile aussi bien aux étrangers qu’aux curieux de la langue, cette grammaire connaîtra une large diffusion en Europe et sera rééditée jusqu’en 1722. Œuvre polymorphe, elle se présente à la fois comme une grammaire, une compilation raisonnée des Remarques, et une méthode de langue. La présente édition se fonde sur l’original de 1659. Elle s’attache à préciser les circonstances politiques et linguistiques de sa genèse, et sa place dans l’histoire de la grammaire française.
typdoc
Ouvrage (y compris édition critique et traduction)
Accès au bibtex
BibTex
titre
Actualités de Louis Meigret.
auteur
Cendrine Pagani
article
Actualités de Louis Meigret, humaniste et linguiste (Véronique Montagne et Cendrine Pagani-Naudet dir.), Classiques Garnier, p. 9-18, 2021
annee_publi
2021
resume
Cette introduction rappelle les principales orientations du colloque qui s'est tenu à Nice en avril 2018 : dresser le bilan des connaissances sur Louis Meigret et envisager de nouvelles perspectives pour la recherche. Si l’œuvre du grammairien réformateur de l'orthographe est désormais mieux connue, elle résiste par certains aspects à l’interprétation et mérite encore toute notre attention. D'autres champs restent en revanche à explorer, tout particulièrement l’œuvre du traducteur.
typdoc
Chapitre d'ouvrage
Accès au bibtex
BibTex
titre
Actualités de Louis Meigret, humaniste et linguiste
auteur
Véronique Montagne, Cendrine Pagani
article
2021
annee_publi
2021
typdoc
Ouvrage (y compris édition critique et traduction)
Accès au bibtex
BibTex
titre
Eloge de la naïveté dans les grammaires du français (XVIe-XVIIe siècle)
auteur
Cendrine Pagani, Nathalie Fournier
article
Colloque SHESL-HTL 2020. Simplicité et complexité des langues dans l'histoire des théories linguistiques, Jan 2020, Paris, France
annee_publi
2020
typdoc
Communication dans un congrès
Accès au bibtex
BibTex
titre
C'est, c'est quand. Définir dans les Grammaires du XVIe et dans l'oral contemporain
auteur
Mylène Blasco, Cendrine Pagani
article
Daniéla Capin, Julie Glikman, Vanessa Obry & Thierry Revol. Le français en diachronie Moyen français - Segmentation des énoncés - Linguistique textuelle, ELiPhi Editions de Linguistique et de Philologie Coll. Travaux de Linguistique Romane, pp.135-145, 2019, 978-2-37276-028-7
annee_publi
2019
resume
En 1572, paraît la Grammaire françoyse de Pierre de la Ramée. L’ouvrage est plus qu’une simple réédition de la Gramere de 1562. Le texte a fait l’objet d’une révision qui touche aussi bien le fond (le discours sur la langue) que la forme (organisation de l’ouvrage, mise en page et style de l’auteur). Un trait reflète ce travail de réécriture : l’analyse et l’usage des constructions en c’est. Peut-on mettre en rapport l’évolution des emplois écrits observée entre 1562 et 1572 et les déclarations de Ramus en faveur de l’usage et de la langue telle qu’elle se parle ? Est-ce cette dernière – du moins la manière dont il se la représente – qu’il cherche à reproduire dans sa grammaire ? Pour comprendre la position de Ramus, nous proposons de comparer les emplois des constructions du type SN1 c’est SN2 et SN1 c’est quand dans des contextes définitionnels dans un corpus écrit du 16e siècle, les grammaires françaises de la Renaissance, et dans un corpus de français parlé : (1) Demipose cest une distinction de sentence imparfaicte (Ramus 1572, p. 206) (2) pour moi l'amour c'est un sentiment qu'on ne contrôle pas (Philosophèmes- Amour) Les études sur les constructions en c’est ont suscité des travaux nombreux dans différents domaines, de l’écrit littéraire (Pagani-Naudet 2005, Rouquier 2007, Montagne & Pagani-Naudet 2010) au français parlé (Blasco 1999, Auger 1997, Benninger 2014 et 2016, Blasco & Cappeau 2017). Ces constructions soulèvent des interrogations sur le statut du pronom c’ (sa valeur référentielle, notamment lorsqu’il entre en concurrence avec il impersonnel), sur le caractère segmenté de l’énoncé (le détachement d’un SN et la nécessaire redondance syntaxique avec le pronom), sur les phénomènes d’accord (alternance entre c’est / et ce sont, voir Carlier 2004 et 2005). Nous ne reviendrons pas sur ces questions. Nous chercherons en revanche à vérifier si les recherches menées sur l’oral contemporain permettent de comprendre la démarche linguistique de Ramus et de progresser sur la connaissance de langue du 16e siècle.
typdoc
Chapitre d'ouvrage
Accès au bibtex
BibTex
titre
Ramus et ses exemples" p. 117-124
auteur
Cendrine Pagani
article
Grammaticalia. Hommage à Bernard Colombat. (Sous la direction de Jean-Marie Fournier, Valérie Raby et Aimée Lahaussois ). Lyon : ENS Éditions. Langages, 2019
annee_publi
2019
typdoc
Chapitre d'ouvrage
Accès au bibtex
BibTex
titre
L’exercice. Spiritualité et pédagogie jésuite
auteur
Cendrine Pagani
article
"L'exercice dans l'histoire de l'enseignement des langues" colloque de la SIHFLES, May 2018, Mons, Belgique
annee_publi
2018
typdoc
Communication dans un congrès
Accès au bibtex
BibTex
titre
Les flandricismes. Histoire de la grammaire et histoire de la langue
auteur
Cendrine Pagani, Michel Berré
article
Histoire des langues et histoire des représentations linguistiques. Sous la direction de Bernard Colombat, Bernard Combettes, Valérie Raby et Gilles Siouffi, Champion, 2018
annee_publi
2018
typdoc
Chapitre d'ouvrage
Accès au bibtex
BibTex
titre
Table ronde : "Des corpus linguistiques avant les corpus électroniques
auteur
Emilie Aussant, Marc Baratin, Franck Cinato, Anne Grondeux, Cendrine Pagani, Pascale Rabault-Feuerhahn, Bernard Colombat
article
Dossiers d'HEL, SHESL, 2017, Analyse et exploitation des données de corpus linguistiques, pp.97-117
annee_publi
2017
resume
Ce texte rend compte de la table ronde organisée le 30 janvier 2015. Lors d'une réunion préparatoire (23 janvier 2015), les participants avaient décidé de réduire au maximum leur première intervention pour donner largement la parole à l'assistance, de telle sorte qu'il en résulte un vrai dialogue. Pascale Rabault-Feuerhahn a bien voulu établir le compte rendu des échanges. Nous donnons ci-dessous le texte (parfois revu par l'auteur) des interventions initiales et le relevé des échanges auxquels ces dernières ont donné lieu.
typdoc
Article dans une revue
Accès au texte intégral et bibtex
https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-01512695/file/Dossier_HEL_11_10_Table_ronde.pdf BibTex
titre
c'est, c'est quand, définir dans les grammaires du XVIe siècle et dans l'oral contemporain
auteur
Cendrine Pagani, Mylène Blasco
article
DIACHRO VIII, Feb 2017, Strasbourg, France
annee_publi
2017
resume
L’analyse des constructions du type X c’est Y pose le problème de la segmentation et de l’anaphore pronominale, de la cohésion phrastique et textuelle dans les contextes dialogiques. Nous nous proposons de comparer le fonctionnement de différentes structures construites autour de c’est dans les séquences de type définitionnelles (comme par exemple Le N c’est, c’est quand) dans deux corpus : les grammaires françaises de la Renaissance (corpus Garnier) et un corpus d’exemples de français parlé contemporain tiré des corpus Philosophèmes et Multicultural Paris French (entre autres) dans lesquels ces structures sont nombreuses. Le corpus des grammaires de la Renaissance est abordé dans une double perspective : linguistique (quel usage de c’est) et métalinguistique (quelle description de c’est). L’œuvre de Ramus nous intéressera plus particulièrement : entre 1562 et 1572, il corrige et réécrit sa grammaire et introduit massivement c’est (graphié cest ou s’et) dans les définitions. Les corpus de français parlé mettent en lumière les usages attestés des emplois de c'est, ils permettent de dégager les contraintes syntaxiques et formelles qui pèsent sur les structures définitionnelles. C'est un point important pour juger de l'évolution des phénomènes linguistiques L’objectif de ce travail est de voir si le milieu du XVIe siècle marque une étape significative dans l’histoire de c’est (usage et représentations), s’il y a lieu de conclure à une stabilité de l’usage du XVIe siècle à nos jours. Au XVIe siècle, c’est apparaît dans des contextes proches de ceux dans lesquels il est vivant aujourd’hui à l’oral, notamment dans les emplois définitionnels. De nombreux travaux ont déjà porté sur l’étude de c’est. L’étude de son fonctionnement discursif s’appuie souvent sur la notion de dislocation, analyse confortée par le recours au support écrit qui formalise la segmentation de l’énoncé (ponctuation) et la reprise pronominale (le démonstratif c’ est bien identifiable dans la graphie c’est). Les deux corpus envisagés soulignent les limites d’une telle approche qui, postulant pour c’ un statut référentiel, fonde son analyse sur le phénomène expressif lié à la reprise pronominale. Une étude de la transcription (au XVIe siècle, en français contemporain) permettra aussi de se demander en quoi les analyses sont conditionnées par les représentations écrites (ponctuation, graphie).
typdoc
Communication dans un congrès
Accès au bibtex
BibTex
  • + de résultats dans la Collection HAL du laboratoire BCL
  • Voir l'ensemble des résultats sur la plateforme HAL