Accueil > Pages Perso > Richard Faure

Richard Faure

MCF HDR -  UCA

Je suis Maître de Conférences HDR à l’Université Côte d’Azur.

Ma recherche et mon enseignement portent sur les langues anciennes (grec ancien et latin), notamment sur les aspects linguistiques. J’enseigne aussi la traduction (thème et version) et la littérature grecque ancienne. Ma recherche concerne plus spécifiquement les complétives et les propositions relatives du grec classique, et se fonde sur des corpus littéraires et, plus récemment, épigraphiques. J’ai aussi conduit des projets interdisciplinaires, dont un projet financé sur le temps dans l’Antiquité en histoire, linguistique et philosophie (MIDISHUC).
Ma thèse a porté sur « les subordonnées interrogatives dans la prose grecque classique », ce qui m’a amené à étudier, entre autres, des thèmes comme la syntaxe et la sémantique des questions, les verbes d’attitude propositionnelle et leur construction, la subordination, les présuppositions et la factivité.
Dans la continuité, mon habilitation a porté sur la nominalisation et la référentialité des complétives du grec classique, avec des résultats qui ont aussi une portée en linguistique générale.

Enseignements

Mes enseignements portent sur les langues anciennes et la linguistique, et principalement le grec ancien.

Dernières publicationsHAL

pour l'idHal "richard-faure" :

titre
Conceptions of Time in Greek and Roman Antiquity
auteur
Richard Faure, Simon-Pierre Valli, Arnaud Zucker
article
De Gruyter, 2022, ⟨10.1515/9783110736076⟩
annee_publi
2022
resume
This collection of articles is an important milestone in the history of the study of time conceptions in Greek and Roman Antiquity. It spans from Homer to Neoplatonism. Conceptions of time are considered from different points of view and sources. Reflections on time were both central and various throughout the history of ancient philosophy. Time was a topic, but also material for poets, historians and doctors. Importantly, the contributions also explore implicit conceptions and how language influences our thought categories.
typdoc
Direction d'ouvrage, Proceedings, Dossier
Accès au bibtex
BibTex
titre
Wh-interrogatives in ancient Greek
auteur
Nicolas Bertrand, Richard Faure
article
Studia Linguistica, Wiley-Blackwell, 2022
annee_publi
2022
resume
This article explores the problem of information structure in ancient Greek direct constituent questions from the perspective of wh-placement. It begins with the observation that wh-items are intrinsically focused and that typologically, wh-placement is predictable based on the focusing properties in some languages, such as Indonesian (in situ strategy) and Basque or Hungarian (focus position strategy), but not in others, such as English (specific wh-position strategy). Ancient Greek has multiple ways to express narrow focusing, e.g., in situ or in a preverbal devoted position. Puzzlingly, with respect to whPs, the former way is only marginally attested and there is no good evidence for the latter way. Instead, based on syntactic and prosodic tests, we show that ancient Greek offers a third strategy, in which a high position in the structure is available. Nevertheless, when this result is recast in the framework of Phase Theory, the tests of wh-duplication and stranding indicate that whPs must go through all three positions, receiving their argument function in situ, checking their focus feature preverbally and verifying their wh-feature in the high position. The specificity of 'why' questions is addressed along the way.
typdoc
Article dans une revue
Accès au texte intégral et bibtex
https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-03579191/file/Bertrand%20Faure%20Wh-Interrogatives%20In%20Ancient%20Greek.pdf BibTex
titre
The Syntax and Semantics of Wh-Clauses in Classical Greek: Relatives, Interrogatives, Exclamatives
auteur
Richard Faure
article
Brill, 2021
annee_publi
2021
resume
Adapting tools recently developed in general linguistics and dwelling on a solid corpus study, this book offers the first comprehensive view on Classical Greek wh-clauses since Monteil (1963) and scrutinizes how wh-items (ὅς, ὅστις, τίς) distribute across the different clause types. False ideas are discarded (e.g., there are no τίς relative clauses, ὅστις does not take over ὅς’ functions). This essay furthermore teases apart actual neutralization and so-far-unknown subtle distinctions. Who knew that ὅστις is featured in three different types of appositive clauses? In the interrogative domain, an analysis is given of what licenses ὅς to pop in and τίς to pop out. Tackling these topics and more, this essay draws a coherent picture of the wh-clause system, whose basis is the notion of (non)identification.
typdoc
Ouvrage (y compris édition critique et traduction)
Accès au bibtex
BibTex
titre
L’exclamation en grec ancien
auteur
Michèle Biraud, Camille Denizot, Richard Faure
article
Peeters, 2021, L’exclamation en grec ancien, 978-90-429-4635-4
annee_publi
2021
resume
Cet ouvrage est la première étude d’ensemble de l’exclamation en grec ancien. À partir d’un relevé très précis dans un corpus dialogué (théâtral et philosophique), il passe au crible une série d’énoncés expressifs en prenant en compte de multiples facteurs (interjections, particules, syntaxe elliptique ou atypique, cohésion textuelle) pour ciseler les contours d’un phénomène trop souvent élargi à tout énoncé expressif, en se fondant sur des critères unifiés : l’évidence d’un contenu s’impose au locuteur qui en même temps s’en distancie par l’acte d’exclamation. Focalisation et haut degré y jouent un rôle primordial. Des structures jusqu’à présent non-identifiées sont mises en évidence. Cette étude intéressera autant les linguistes généralistes que les hellénistes. Les concepts de linguistique générale mettent en lumière certains phénomènes du grec. Ils sont en retour mis à l’épreuve des données de cette langue et réévalués.
typdoc
Ouvrage (y compris édition critique et traduction)
Accès au bibtex
BibTex
titre
Exclusivity! Wh-fronting is not optional wh-movement in Colloquial French
auteur
Richard Faure, Katerina Palasis
article
Natural Language and Linguistic Theory, Springer Verlag, 2021, ⟨10.1007/s11049-020-09476-w⟩
annee_publi
2021
resume
This article revisits the long-standing issue of the alternation between wh in-situ and wh-ex-situ questions in French in the light of diglossia and cross-linguistic data. A careful preliminary examination of the numerous wh-structures in Metropolitan French leads us to focus on Colloquial French, which undoubtedly displays both wh-in-situ and wh-ex-situ questions.Within this dataset, wh-ex-situ questions without the est-ce que ‘is it that’ marker are more permissive than in-situ regarding weakislandhood and superiority. In a Relativized Minimality framework, we suggest that wh-ex-situ items bear an additional feature, which permits them to bypass these constraints. Colloquial French is thus a wh-in-situ language that allows for wh-ex-situ under specific conditions, like other wh-in-situ languages. Hence we argue against free variation and claim that wh-fronting is not driven by a wh-feature, but by another feature. Exploring the contexts where wh-ex-situ is licensed, we highlight a type of non-exhaustive contrast specific to questions, namely Exclusivity, and provide a formalization. The article therefore also contributes to the larger debate on information structure in questions.
typdoc
Article dans une revue
Accès au bibtex
BibTex
titre
Comment les Grecs de l'Antiquité concevaient-ils le temps ?
auteur
Corinne Nicolas-Cabane, Véronique Kremmer, Richard Faure
article
ANR MIDISHUC, Mar 2020, Nice, France
annee_publi
2020
resume
Cette exposition transdisciplinaire a été réalisée dans le cadre d'une action de médiation scientifique grand public sur la thématique du temps et de sa perception à l'époque antique en Grèce au Vème et IVème siècle avant notre ère. Elle combine des approches linguistique, philosophique, historique, physique et médicale.
typdoc
Poster
Accès au texte intégral et bibtex
https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-02538834/file/Expo_ANR_MIDISHUC_%20Temps_Antiquite_%20Grece_VF.pdf BibTex
titre
Quand la dialectologie, la diachronie et l'acquisition se parlent : Étude comparative des pronoms sujets en occitan et en français
auteur
Michèle Oliviéri, Georg A. Kaiser, Katerina Palasis, Michael Zimmermann, Richard Faure
article
J. Sibille. La microvariation linguistique dans les langues romanes de France : Actes du colloque Symila, Toulouse, 11 et 12 juin 2015, Lambert Lucas, pp.81-98, 2020
annee_publi
2020
typdoc
Chapitre d'ouvrage
Accès au bibtex
BibTex
titre
Relatives et interrogatives en arménien classique et dans le grec des Évangiles. Un cas d’interpénétration syntaxique
auteur
Richard Faure
article
Claire Le Feuvre; Daniel Petit. Ὀνομάτων ἵστωρ: Mélanges offerts à Charles de Lamberterie, Louvain-la-Neuve, pp.45-60, 2020
annee_publi
2020
typdoc
Chapitre d'ouvrage
Accès au bibtex
BibTex
titre
Time and its categories in Classical Greek: Language and thought
auteur
Richard Faure, Emmanuel Golfin, Elsa Grasso
article
Journal of Interdisciplinary Methodologies and Issues in Science, Journal of Interdisciplinary Methodologies and Issues in Science, 2019, The Time Era, ⟨10.18713/JIMIS-010719-7-11⟩
annee_publi
2019
resume
The conceptions of time are manifold (cyclic, linear, subjective/objective etc.). This is also true of Ancient Greece (Lloyd 1976). However, in Classical Greece certain human sciences arise and evolve at the same time, including History (Herodotus, Thucydides) and Philosophy (Plato, Aristotle), which may share a common notion of time. We explore the idea that these developments are related to what we observe in the language in the same period, namely that the marking of aspect and mood steps back and gives way to a more precise marking of time in the verbal system. This may be due to mutual influences of the categories of language and thought, as already observed in Benveniste (1958).
typdoc
Article dans une revue
Accès au texte intégral et bibtex
https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-02276221/file/Vol7_art_11Faure-Golfin-Grasso-VF.pdf BibTex
titre
La structure [Verbe + démonstratif + complétive] chez Thucydide et Xénophon
auteur
Richard Faure
article
Martin Taillade; Julie Gallego; Fabienne Fatello; Guillaume Gibert. Nemo par eloquentia : Mélanges de linguistique ancienne en hommage à Colette Bodelot, Presses universitaires Blaise Pascal, pp.127-142, 2019
annee_publi
2019
resume
Cet article a pour objectif de déterminer les conditions dans lesquelles, en grec classique, apparaît la structure cataphorique qui associe une complétive à un démonstratif qui dépend d’un verbe d’attitude propositionnelle (verbe qui sélectionne une subordonnée). Sur la base de tests statistiques et syntaxiques, nous tentons de mettre en évidence les paramètres pertinents pour expliquer ce phénomène et ses diverses manifestations. L’auteur, la classe sémantique du verbe, le type de complétive, et le type de démonstratif n’ont pas d’effet sur la structure. À l’inverse, l’emploi de formes singulières et simples de démonstratifs, et leur placement dans une position de focus sont pertinents. Notre thèse est donc que la structure [Verbe + démonstratif + complétive] est une façon de montrer que la subordonnée est focalisée. Ce rôle, sans dimension sémantique, ne nécessite pas d’utiliser une forme complexe de pronom.
typdoc
Chapitre d'ouvrage
Accès au bibtex
BibTex
  • + de résultats dans la Collection HAL du laboratoire BCL
  • Voir l'ensemble des résultats sur la plateforme HAL