Home > Personal Pages > Magali Guaresi

Magali Guaresi

ATER -  UNS

associate member

Latest publicationsHAL

pour l'idHal "magali-guaresi" :

titre
Intelligence artificielle et discours politique. Quelles plus-values interprétatives ? Application aux corpus parlementaire et présidentiel contemporains
auteur
Magali Guaresi, Damon Mayaffre
article
L'intelligence artificielle des textes. Des algorithmes à l'interprétation, 17, Honoré Champion, pp.131-182, 2021, Lettres numériques, 9782815937467
annee_publi
2021
resume
Dès lors qu’il s’agit d’aller plus loin qu’une lecture intuitive, le retour d’expérience de nos devanciers en matière d’analyse assistée par l’ordinateur – de l’Analyse Automatique du Discours (AAD) de Michel Pêcheux à l’Analyse de contenu de Laurence Bardin en passant, centralement pour nous, par la lexicométrie politique de Saint Cloud – doit en effet permettre de répondre, plus vite et mieux, à l’exigence méthodologique qui domine toute pratique scientifique. Concrètement, dans ce chapitre nous posons la question des plus-values attendues du traitement des corpus politiques par les réseaux de neurones artificiels – plus value herméneutique s’entend. Ici le deep learning sera appliqué aux corpus parlementaires de la Vème République (particulièrement la mise à l’épreuve de la partition gauhce/droite, et la situation de la récente majorité En marche !) et au corpus présidentiel (de de Gaulle à Macron).
typdoc
Book sections
Accès au texte intégral et bibtex
https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-03347997/file/IA_discourspolitique_Guaresi_Mayaffre.pdf BibTex
titre
Du texte à l'intertexte. Le palimpseste Macron au révélateur de l'Intelligence artificielle
auteur
Damon Mayaffre, Camille Bouzereau, Magali Guaresi, Frédéric Precioso, Laurent Vanni
article
CMLF 2020 - 7ème Congrès mondiale de linguistique française, Jul 2020, Montpellier / Online, France
annee_publi
2020
resume
L'intertexte est la condition de l'interprétation de tout texte. Cependant, sa matérialisation, son explicitation, son implémentation ont toujours paru difficile pour la linguistique textuelle. Cette contribution propose une matérialisation de l'intertexte au sein de corpus réflexifs numériques, et convoque de manière originale l'intelligence artificielle (deep learning, modèle convolutionnel) et la logométrie pour explorer de manière systématique l'intertexte ainsi matérialisé. Pour cette étude, nous postulons que le corpus élyséen depuis 1958 constitue l'intertexte des discours d'Emmanuel Macron, dans lequel le président puise de manière consciente ou inavouée pour construire ses discours. A titre d'exemple, nous mettons ainsi au jour automatiquement les empreintes grammaticales de Giscard dans le discours de Macron, et les emprunts lexicaux que le nouveau président concède à de Gaulle.
typdoc
Conference papers
Accès au texte intégral et bibtex
https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-02520224/file/CMLF_Intertexte_Mayafffe_et_al_DEF.pdf BibTex
titre
Islamophobie : du mot au phénomène social. Approche cooccurrentielle d'une notion controversée
auteur
Laura Calabrese, Magali Guaresi
article
JADTs (15esJournées internationales d’Analyse statistique des Données Textuelles), Jun 2020, Toulouse, France
annee_publi
2020
resume
La question de l’islamophobie se trouve, depuis quelques années déjà, au cœur des débats sociaux en France et en Belgique. Dans cet article, nous étudions deux grands corpus de presse généraliste francophone (Le Monde, Le Figaro, Libération, entre 1997 et 2015 ; Le Soir, La libre Belgique, La Dernière Heure et Le Vif entre 2014 et 2018, soit respectivement 37 millions 9,6 millions d’occurrences) qui nous permettront d’observer comment le problème public appelé islamophobie est traité dans deux pays qui se considèrent, chacun à leur manière, laïques. Pour ce faire, nous mettons en œuvre un protocole d’analyse de la co-occurrence, comprise comme unité statistique, textuelle et sémantique.
typdoc
Conference papers
Accès au texte intégral et bibtex
https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-03167194/file/CALABRESE_GUARESI_JADT2020.pdf BibTex
titre
Décrire les textes politiques par le deep learning : à la recherche de nouveaux observables
auteur
Magali Guaresi
article
JADT 2020 : 15es Journées internationales d’Analyse statistique des Données Textuelles, Jun 2020, Toulouse, France
annee_publi
2020
resume
The methods of deep learning, particularly deconvolution, have recently made it possible to go beyond simple classification tasks in order to develop text description tasks. This article proposes to apply the methods of deep learning on a corpus of electoral proclamations by the left and the right between 1958 and 2017. We highlight some salient results to interpret electoral speeches under the French V° Republic in order to emphasize, from a methodological point of view, the added value of deconvolution protocols. We thus point to well-known units of textual statistics (such as specificities, lexical and grammatical co-occurrences). But we also show how the model allows for the formal capture of complex syntagmatic units, which the analysis of textual data has often conceptualized without being able to identify them automatically, such as patterns (« motifs ») or passages.
typdoc
Conference papers
Accès au texte intégral et bibtex
https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-03167188/file/GUARESI_JADT2020.pdf BibTex
titre
Ces mots que Macron emprunte à Sarkozy. Discours et intelligence artificielle
auteur
Damon Mayaffre, Magali Guaresi, Laurent Vanni
article
Corpus, Bases, Corpus, Langage - UMR 7320, 2020
annee_publi
2020
resume
La logométrie et l’Intelligence artificielle (deep learning) appliquées aux textes politiques permettent de repérer dans le discours d’Emmanuel Macron les emprunts linguistiques qu’il contracte auprès de ses prédécesseurs à l’Elysée (de Gaulle, Pompidou, Giscard, Mitterrand, Chirac, Sarkozy et Hollande). Les emprunts les plus importants, lexicaux autour de la valeur travail et énonciatifs autour de l’exhibition du « je » et du « je veux », concernent statistiquement Nicolas Sarkozy.
typdoc
Journal articles
Accès au texte intégral et bibtex
https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-02503269/file/corpus-5105.pdf BibTex
titre
Genre et politique. La fabrique des élu.e.s dans et par le discours électoral sous la Cinquième République (1958-2007)
auteur
Magali Guaresi
article
Semen - Revue de sémio-linguistique des textes et discours, Presses Universitaires de l'Université de Franche Comté (Pufc), 2020, pp.136-155
annee_publi
2020
typdoc
Journal articles
Accès au bibtex
BibTex
titre
Quels enjeux pour la bataille des savoirs ?
auteur
Jacques Cabassut, Sara Calderón, Marc Marti, Magali Guaresi
article
La production du savoir : formes, légitimations, enjeux et rapport au monde, Sep 2019, Nice, France
annee_publi
2019
resume
C’est avec les Lumières qu’un concept de Raison émerge et s’impose à toute la planète. Sa trace subsiste encore aujourd’hui dans la façon dont la science persiste parfois à être pensée comme discours objectif portant sur le réel. Les Lumières mettent en effet en place des mécanismes de la pensée -l’usage de la raison et la généralisation partant de l’expérience- qu’il convient de différencier toutefois de leur transformation en contenant idéologique : tout savoir reste redevable de ses conditions de production, idéologiques et matérielles, il ne saurait être pensé en dehors d’une situation temporelle et sociale. La psychanalyse est une des premières sciences à mettre en cause cette position fictive, non située. Freud s’inscrit en effet dans le courant émancipatoire du sujet de la Raison : ses recherches font advenir un savoir inconscient tout en rendant compte de sa construction, sa production et sa transmission. Parce que l’inconscient se définit comme un trou dans le savoir, ce qui échappe à l’humain, l’émergence de cette notion met en échec le culte absolu de la Raison et valorise d’autres possibilités de connaissance du monde, telles que celles que les épistémicides survenus avec la colonisation avaient annulées. C’est la façon même de produire le savoir que la psychanalyse infléchit, à terme, car la connaissance qu’elle produit découle de la rencontre clinique et ne lui est pas préétabli. Non seulement le savoir entretient un autre type de lien à la vérité et à la croyance, mais la position même du producteur de cette connaissance s’en trouve transformée. La psychanalyse confronte ainsi le savoir scientifique au fait qu’il n’échappe pas non plus à la croyance. Bien que l’émergence de la psychanalyse, entre autres, facilite au moins la reconnaissance par les instances de savoir de l’existence de certaines des voix qui avaient été minorées, celles-ci s’expriment en sourdine depuis toujours pour signaler leur exclusion du discours majoritaire, leur réification et leur subordination, il s’agit principalement des femmes et du sujet colonial. Le savoir ayant occupé une place dans les divers systèmes de subordination -par la mise en place d’une matrice hétéronormative et d’une matrice coloniale du pouvoir-, l’enjeu que recouvre aujourd’hui l’épistémologie n’est autre que celui de fixer les traits du monde où nous vivons. Certains concepts décoloniaux, tels que celui d’épistémologies du Sud, conçu par Boaventura Sousa de Santos pour désigner les savoirs qui se développent à contre-courant des logiques qui dominent le Nord global, peuvent ainsi s’avérer particulièrement efficaces pour cheminer vers de nouveaux savoirs plus englobants, inclusifs et tournés vers l’humain. Il est en effet possible de retrouver l’empreinte des systèmes de domination, pour peu qu’on prenne la peine de la rechercher, dans pratiquement tous les domaines de connaissance. Des clivages se produisent finalement au sein même du champ de savoir du sujet hégémonique. Ils correspondent actuellement surtout au pouvoir planétaire que les multinationales ont acquis grâce à la mise en place d’un appareil de contrôle du pouvoir politique qui permet à certaines connaissances de prendre le pas sur d’autres. Celui-ci ressort lors de débats particulièrement sous-tendus d’enjeux financiers, tels que les législations concernant l’usage de pesticides en agriculture. C’est le modèle de monde que nous mettons en place pour demain qui est en jeu dans le poids que les multinationales ont réussi à acquérir dans la production -et surtout dans la légitimation- du savoir. La diversification des moyens que nous nous donnons pour connaître le monde, la déconstruction des catégories épistémologiques élaborées pour asservir des sujets et des territoires et l’inclusion des savoirs produits par des sujets et des territoires jusqu’ici envisagés comme altérités apparaissent aujourd’hui ainsi comme étant nécessaires pour réussir à envisager un futur tourné vers l’humain, où le modèle hégémonique serait infléchi par une remise en question effectuée depuis les voix qui aujourd’hui encore apparaissent marquées du sceau de l’altérité.
typdoc
Conference papers
Accès au texte intégral et bibtex
https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-02422687/file/Intro%20revue%2024_novembre.pdf BibTex
titre
Le genre des professions de foi électorales de 2017 : essai d'herméneutique numérique féministe
auteur
Magali Guaresi
article
8° Congrès International des Recherches Féministes dans la Francophonie, Aug 2019, Paris, France
annee_publi
2019
typdoc
Conference papers
Accès au bibtex
BibTex
titre
Le genre face à l'analyse des discours : un outil pour penser l'émancipation
auteur
Magali Guaresi
article
Genre et Emancipation., Deuxième colloque international du GIS Genre, Aug 2019, Paris, France
annee_publi
2019
typdoc
Conference papers
Accès au bibtex
BibTex
titre
La logométrie en histoire: une herméneutique numérique. Exploration d’un corpus de professions de foi électorales de député-e-s (1958–2007)
auteur
Magali Guaresi
article
Digital Studies/Le champ numérique, 2019, 9 (1), ⟨10.16995/dscn.349⟩
annee_publi
2019
typdoc
Journal articles
Accès au texte intégral et bibtex
https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-02292881/file/Guaresi_DigitalStudies_2019.pdf BibTex
  • + de résultats dans la Collection HAL du laboratoire BCL
  • Voir l'ensemble des résultats sur la plateforme HAL