Accueil > Pages Perso > Anaïs Tran Ngoc

Anaïs Tran Ngoc

Doctorant  -  UCA

ancien membre

Dernières publicationsHAL

pour "Anaïs TRAN NGOC" :

titre
Perception de la parole sifflée : étude de la capacité de traitement langagier des musiciens
auteur
Anaïs Tran Ngoc
article
Linguistics. Université Côte d'Azur, 2023. English. ⟨NNT : 2023COAZ2052⟩
annee_publi
2023
resume
La perception de la parole est un processus qui doit s'adapter à un grand nombre de facteurs de variabilité. Ces variations, qui modifient le signal sonore, incluent des spécificités de production chez les locuteurs. En utilisant un signal de parole modifiée de manière expérimentale, nous pouvons cibler certains aspects du signal, pour mieux comprendre leurs rôles dans les processus perceptifs. Dans cette thèse, nous traitons une forme de parole naturellement modifiée, appelée « parole sifflée », pour explorer le rôle que jouent les indices acoustiques des phonèmes lors de la perception de la parole. Cependant, ces facteurs de variabilité concernent également la réception du signal, où l'écoute est influencée par l'expérience de chacun. Nous nous intéressons ici à l'effet de la pratique musicale classique sur la perception de la parole sifflée. La parole sifflée augmente le signal de la parole modale vers le registre de fréquences le mieux perçu par l'oreille humaine. Dans notre corpus, les voyelles se réduisent à des fréquences sifflées dans un registre propre à chaque voyelle, et les consonnes modifient ces fréquences selon leur articulation. Dans un premier temps, nous avons considéré la manière dont la parole sifflée est traitée par des personnes n'ayant jamais entendu ce mode de parole auparavant (écouteurs naïfs). Nous avons considéré quatre voyelles et quatre consonnes cible : /i,e,a,o/ et /k,p,s,t/, analysées dans un contexte isolé et dans la forme VCV, ainsi que dans des mots sifflés (choisis pour intégrer ces mêmes phonèmes). Nous avions ensuite considéré l'effet de la pratique musicale sur la perception de la parole sifflée, en nous intéressant également à différentes façades de l'impact de la pratique musicale : le type de traitement, le transfert de connaissance et l'effet du niveau et de l'instrument d'apprentissage.Les résultats montrent que tous les écouteurs catégorisent les phonèmes et les mots bien au-dessus du hasard, avec une préférence pour certaines caractéristiques acoustiques, soit des phonèmes (consonnes ou voyelles) ayant des contrastes de fréquence. Cette facilité est néanmoins affectée par le contexte du phonème (notamment dans le mot). Nous observons dans un second temps un effet de pratique musicale continue selon la quantité d'expérience, mais qui est d'autant plus marqué pour des personnes avec un haut niveau de pratique. Nous attribuons cet « avantage » musical à une meilleure exploitation d'indices acoustiques, permettant un transfert de connaissances musicales vers la parole sifflée, bien que l'effet de transfert reste inférieur à une expérience de pratique sifflée. Cette exploitation acoustique est spécifique à l'instrument pratiqué, avec un avantage marqué pour les flûtistes, surtout dans le traitement des consonnes. Ainsi, l'effet d'un entraînement, tel que la musique, améliore la performance selon la similarité du signal sonore d'un point de vue acoustique et articulatoire.
typdoc
Thèse
Accès au texte intégral et bibtex
https://theses.hal.science/tel-04515329/file/2023COAZ2052.pdf BibTex
titre
Whistled Phoneme Categorization: the Effect of Vowel Space Range
auteur
Anaïs Tran Ngoc, Julien Meyer, Fanny Meunier
article
2023
annee_publi
2023
resume
We explore whistled vowel categorization by untrained listeners, focusing specifically on the impact of the different vocalic frequency ranges of two whistlers (for the vowels /i/, /e/, /a/, /o/) and the effect of training on performance. In the experiment, we included stimuli that show inter-individual and intra-individual variations of production. In the analyses we looked at the whistler identity effect and at the learning effect through the experiment for the studied vowels. The results showed an effect of the whistler, where the larger vocalic range led to improved categorization, and highlighted the robustness of the vowel recognition hierarchy. There was no general learning effect, albeit for one vowel and for the whistler with a narrower vocalic range. This study provides insight into one's representation of the vowel space in non-tonal languages.
typdoc
Pré-publication, Document de travail
Accès au texte intégral et bibtex
https://hal.science/hal-04293388/file/exling-2023-proceedings-TranNgoc-Meyer-Meunier-PreprintFIn2.pdf BibTex
titre
The Effect of Whistled Vowels on Whistled Word Categorization for Naive Listeners
auteur
Anais Tran Ngoc, Fanny Meunier, Julien Meyer
article
Interspeech 2023 - 24th Annual Conference of the International Speech Communication Association, ISCA, Aug 2023, Dublin, Ireland. pp.3063-3067, ⟨10.21437/interspeech.2023-1967⟩
annee_publi
2023
resume
In this paper, we explore whistled word perception by naive French speakers. In whistled words of non-tonal languages, vowels are transposed to relatively stable pitches, which contrast with consonant movements or interruptions. Previous studies on whistled speech with naive listeners have tested vowels and consonants separately. Other studies on spoken word recognition have found that vowels and consonants contribute differently to intelligibility, where the role of vowels was highly mediated by the context. Here, naive participants recognize disyllabic whistled words above chance, and vowels are shown to contribute differently than consonants. When focusing on the role of vowels, we found different scales of performance between the vowels tested, mediated by their position in the word. We also highlighted the importance of the vowels' relative frequency difference (called 'interval') in the word.
typdoc
Communication dans un congrès
Accès au texte intégral et bibtex
https://hal.science/hal-04373273/file/tranngoc23_interspeech.pdf BibTex
titre
Testing perceptual flexibility in speech through the categorization of whistled Spanish consonants by French speakers
auteur
Anaïs Tran Ngoc, Fanny Meunier, Julien Meyer
article
JASA Express Letters, 2022, 2 (9), pp.095201. ⟨10.1121/10.0013900⟩
annee_publi
2022
resume
Whistled speech is a form of modified speech where, in non-tonal languages, vowels and consonants are augmented and transposed to whistled frequencies, simplifying their timbre. According to previous studies, these transformations maintain some level of vowel recognition for naive listeners. Here, in a behavioral experiment, naive listeners' capacities for the categorization of four whistled consonants (/p/, /k/, /t/, and /s/) were analyzed. Results show patterns of correct responses and confusions that provide new insights into whistled speech perception, highlighting the importance of frequency modulation cues, transposed from phoneme formants, as well as the perceptual flexibility in processing these cues.
typdoc
Article dans une revue
Accès au texte intégral et bibtex
https://hal.science/hal-03772403/file/095201_1.pdf BibTex
titre
Bénéfices de la pratique musicale sur la catégorisation de la parole sifflée : analyse des processus de transferts
auteur
Anais Tran Ngoc, Julien Meyer, Fanny Meunier
article
JEP 2022 - 34e Journées d’Études sur la Parole, Jun 2022, Noirmoutier, France. pp.405-413, ⟨10.21437/JEP.2022-43⟩
annee_publi
2022
resume
Dans cette étude nous avons cherché à comprendre l'effet de la pratique instrumentale sur la perception et la catégorisation de la parole sifflée. Nous nous sommes intéressés à la spécificité instrumentale avec une focalisation sur 4 instruments : la voix, le violon, le piano et la flûte. Bien que le bénéfice de la pratique musicale sur la perception de la parole modifiée soit vérifié dans nos résultats, il apparait clairement que l'instrument pratiqué ainsi que le niveau de pratique ont un effet sur la perception de la parole sifflée. Ces résultats suggèrent que, lors de ce processus de catégorisation, les effets observés s'expliquent plus par un traitement modifié du signal sonore, grâce à une familiarisation acoustique spécifique chez les musiciens expérimentés, plutôt que par des fonctions générales (fonctions exécutives, mémoire ou attention) plus performantes.
typdoc
Communication dans un congrès
Accès au texte intégral et bibtex
https://hal.science/hal-03922251/file/tranngoc22_jep.pdf BibTex
titre
Bénéfices de la pratique musicale sur la catégorisation de la parole sifflée : analyse des processus de transferts
auteur
Anais Tran Ngoc, Julien Meyer, Fanny Meunier
article
JEP 2022 - 34e Journées d’Études sur la Parole, Jun 2022, Noirmoutier, France. pp.405-413, ⟨10.21437/jep.2022-43⟩
annee_publi
2022
resume
Dans cette étude nous avons cherché à comprendre l'effet de la pratique instrumentale sur la perception et la catégorisation de la parole sifflée. Nous nous sommes intéressés à la spécificité instrumentale avec une focalisation sur 4 instruments : la voix, le violon, le piano et la flûte. Bien que le bénéfice de la pratique musicale sur la perception de la parole modifiée soit vérifié dans nos résultats, il apparait clairement que l'instrument pratiqué ainsi que le niveau de pratique ont un effet sur la perception de la parole sifflée. Ces résultats suggèrent que, lors de ce processus de catégorisation, les effets observés s'expliquent plus par un traitement modifié du signal sonore, grâce à une familiarisation acoustique spécifique chez les musiciens expérimentés, plutôt que par des fonctions générales (fonctions exécutives, mémoire ou attention) plus performantes.
typdoc
Communication dans un congrès
Accès au texte intégral et bibtex
https://hal.science/hal-03931592/file/tranngoc22_jep.pdf BibTex
titre
Whistled Vowel Identification by French Listeners
auteur
Anaïs Tran Ngoc, Julien Meyer, Fanny Meunier
article
Interspeech 2020 - 21st Annual Conference of the International Speech Communication Association, Oct 2020, Shanghai (Virtual Conf), China. pp.1605-1609, ⟨10.21437/Interspeech.2020-2697⟩
annee_publi
2020
resume
In this paper, we analyzed whistled vowel categorization by native French listeners. Whistled speech, a natural, yet modified register of speech, is used here as a tool to investigate perceptual processes in languages. We focused on four whistled vowels: /i, e, a, o/. After a detailed description of the vowels, we built and ran a behavioral experiment in which we asked native French speakers to categorize whistled vowel stimuli in which we introduced intra- and inter- production variations. In addition, half of the participants performed the experiment in person (at the laboratory) while the other half participated online, allowing us to evaluate the impact of the testing set up. Our results confirm that the categorization rate of whistled vowels is above chance. They reveal significant differences in performance for different vowels and suggest an influence of certain acoustic parameters from the whistlers’ vowel range on categorization. Moreover, no effect or interaction was found for testing location and circumstances in our data set. This study confirms that whistled stimuli are a useful tool for studying how listeners process modified speech and which parameters impact sound categorization.
typdoc
Communication dans un congrès
Accès au bibtex
BibTex
titre
Categorization of Whistled Consonants by French Speakers
auteur
Anaïs Tran Ngoc, Julien Meyer, Fanny Meunier
article
Interspeech 2020 - 21st Annual Conference of the International Speech Communication Association, Oct 2020, Shanghai (Virtual Conf), China. pp.1600-1604, ⟨10.21437/Interspeech.2020-2683⟩
annee_publi
2020
resume
Whistled speech is a form of modified speech where some frequencies of vowels and consonants are augmented and transposed to whistling, modifying the timbre and the construction of each phoneme. These transformations cause only some elements of the signal to be intelligible for naive listeners, which, according to previous studies, includes vowel recognition. Here, we analyze naive listeners’ capacities for whistled consonant categorization for four consonants: /p/, /k/, /t/ and /s/ by presenting the findings of two behavioral experiments. Though both experiments measure whistled consonant categorization, we used modified frequencies — lowered with a phase vocoder — of the whistled stimuli in the second experiment to better identify the relative nature of pitch cues employed in this process. Results show that participants obtained approximately 50% of correct responses (when chance is at 25%). These findings show specific consonant preferences for “s” and “t” over “k” and “p”, specifically when stimuli is unmodified. Previous research on whistled consonants systems has often opposed “s” and “t” to “k” and “p”, due to their strong pitch modulations. The preference for these two consonants underlines the importance of these cues in phoneme processing.
typdoc
Communication dans un congrès
Accès au bibtex
BibTex
titre
Categorization of Whistled Consonants by French Speakers
auteur
Anaïs Tran Ngoc, Julien Meyer, Fanny Meunier
article
Interspeech 2020, Oct 2020, Shanghai, France. pp.1600-1604, ⟨10.21437/Interspeech.2020-2683⟩
annee_publi
2020
resume
Whistled speech is a form ofmodified speechwheresomefrequencies ofvowelsand consonants areaugmentedandtransposed to whistling,modifying thetimbre andtheconstruction of eachphoneme.Thesetransformationscauseonly some elementsofthe signalto beintelligiblefornaivelisteners,which, according to previous studies, includesvowelrecognition.Here, we analyzenaivelisteners’ capacitiesforwhistled consonant categorization for four consonants: /p/, /k/,/t/ and /s/bypresentingthefindings oftwobehavioralexperiments. Though both experiments measurewhistledconsonant categorization,we used modifiedfrequencies-lowered with a phase vocoder-of the whistled stimuli in thesecond experimentto better identify therelative nature of pitchcues employed in this process.Results show thatparticipantsobtainedapproximately50% of correct responses(when chanceis at 25%).These findingsshowspecificconsonant preferencesfor “s” and “t”over“k” and “p”,specifically whenstimuli isunmodified.Previous research on whistled consonantssystemshas often opposed “s” and “t” to “k” and “p”,due to theirstrongpitch modulations. The preference for these two consonantsunderlines theimportanceof these cues in phonemeprocessing.
typdoc
Communication dans un congrès
Accès au bibtex
BibTex
  • + de résultats dans la Collection HAL du laboratoire BCL
  • Voir l'ensemble des résultats sur la plateforme HAL
  • Anciennes productions