Accueil > Pages Perso > Amanda Edmonds

Amanda Edmonds

PR -  UCA

CV

Formation

2020 Habilitation à diriger des recherches
Université Paris 8
Note de synthèse : « L’acquisition d’une langue seconde : éclairages lexical et variationniste et réflexions méthodologiques »
Garante : Marzena Watorek

2011 Qualification aux postes de Maître de Conférences par le CNU en section 07 (Sciences du langage) and en section 11 (Langues et littératures anglaises et anglo-saxonnes)

2010 Doctorat en linguistique française et en linguistique générale
Indiana University (Indiana, USA)
Thèse : “On the representation of conventional expressions in L1-English L2-French”
Directeurs : Kathleen Bardovi-Harlig et Laurent Dekydtspotter

2004 Master en linguistique française
Indiana University (Indiana, USA)

2001 Licence en français et en orthophonie
Marshall University (Virginie-Occidentale, USA)

Expériences professionnelles

depuis 2021 Professeur des Universités (section 11)
Université Côte d’Azur, Section d’Études Anglophones

2020-2021 Délégation CNRS (section 07)
Bases, Corpus, Langage (UMR 7320)

2016-2021 Maître de Conférences (section 11)
Université Paul-Valéry Montpellier 3, Département d’Études Anglophones

2011-2016 Maître de Conférences (section 07)
Université de Pau, Section Français Langue Etrangère

2010-2011 ATER
Université de Pau, Département d’Anglais

Thèmes de recherche / mots clés

Je travaille sur différents aspects de l’acquisition des langues secondes. Je m’intéresse tout particulièrement à :
- l’acquisition de la compétence lexicale et phraséologique
- l’acquisition de la variation morphosyntaxique
- l’influence du contexte d’apprentissage (et surtout le séjour en immersion) sur les parcours acquisitionnels
- des questions d’ordre méthodologique

Mon site web présente plus de détails sur mes travaux : http://amaedmon.wixsite.com/aedmonds

Site personnel

Site perso

Dernières publicationsHAL

pour "Amanda EDMONDS" :

titre
Chapter 7. The non-default gender category in additional-language French
auteur
Amanda Edmonds, Aarnes Gudmestad, Thomas Metzger
article
The Acquisition of Gender, 63, John Benjamins Publishing Company, pp.157-182, 2022, Studies in Bilingualism, ⟨10.1075/sibil.63.07edm⟩
annee_publi
2022
typdoc
Chapitre d'ouvrage
Accès au bibtex
BibTex
titre
Exploring the evolution in oral fluency and productive vocabulary knowledge during a stay abroad
auteur
Vladyslav Gilyuk, Amanda Edmonds, Elisa Sneed German
article
Journal of the European Second Language Association, 2021, 5 (1), pp.101-114. ⟨10.22599/jesla.80⟩
annee_publi
2021
typdoc
Article dans une revue
Accès au bibtex
BibTex
titre
Understanding the distributed practice effect and its relevance for the teaching and learning of L2 vocabulary
auteur
Amanda Edmonds, Emilie Gerbier, Katerina Palasis, Shona Whyte
article
Lexis. Journal in English Lexicology, Université Jean-Moulin-Lyon III - Centre d’Études Linguistiques (CEL), 2021, 18
annee_publi
2021
typdoc
Article dans une revue
Accès au bibtex
BibTex
titre
A phraseological and phonological analysis of don’t: A stay abroad perspective
auteur
Amanda Edmonds, Elisa Sneed German, Pascale Leclercq
article
Lexis. Journal in English Lexicology, Université Jean-Moulin-Lyon III - Centre d’Études Linguistiques (CEL), 2021, 18
annee_publi
2021
typdoc
Article dans une revue
Accès au bibtex
BibTex
titre
Moving Beyond the Native-Speaker Bias in the Analysis of Variable Gender Marking
auteur
Aarnes Gudmestad, Amanda Edmonds, Thomas Metzger
article
Frontiers in Communication, Frontiers, 2021, 6, ⟨10.3389/fcomm.2021.723496⟩
annee_publi
2021
resume
In the current study, we respond to calls for reform in second language acquisition that center on the field’s preoccupation with native-speaker and prescriptive targets as a benchmark for additional-language learning. In order to address these concerns, we examine the use and development of grammatical gender marking in additional-language Spanish in a prescriptive-independent manner. Specifically, we depart from previous analyses that have centered on accuracy and targetlikeness and we shift the object of analysis to the linguistic forms (i.e., feminine and masculine modifiers) that additional-language participants use. We adopt a variationist approach to explain how participants vary their use of modifier gender and how this use changes longitudinally. We argue that such an approach to studying additional languages allows us to offer new insights about the acquisition of grammatical gender marking in additional-language Spanish. We end by critically reflecting on some of the challenges that we encountered in trying to integrate this paradigm shift into the examination of a well-studied grammatical structure.
typdoc
Article dans une revue
Accès au bibtex
BibTex
titre
Introduction à l'acquisition des langues étrangères
auteur
Pascale Leclercq, Amanda Edmonds, Elisa Sneed German
article
de Boeck, 2021, 9782807331877
annee_publi
2021
typdoc
Direction d'ouvrage, Proceedings, Dossier
Accès au bibtex
BibTex
titre
Comment construire un corpus multimodal cohérent : Etude de la variabilité de la transcription d’un extrait filmé par des transcripteurs de différentes langues maternelles
auteur
Pascale Leclercq, Amanda Edmonds, Elisa Sneed German, Emily Paige, Sandra Heyde, Vladyslav Gilyuk, Katia Makhlouf
article
Colloque International du Réseau d'Acquisition des Langues Secondes (Réal2), Jul 2021, Toulouse, France
annee_publi
2021
resume
Les chercheurs en acquisition des langues étrangères s’interrogent sur la manière dont les apprenants développent des compétences de communication dans une langue autre que leur langue maternelle. Ils cherchent notamment à comprendre comment on peut passer d’une compétence minimale (variété de base, Perdue et al. 1993), à une compétence avancée, voire quasi-native (Bartning, Hancock & Forsberg Lundell, 2012 ; Donaldson, 2012). Si des facteurs internes (motivation, aptitudes des apprenants) peuvent expliquer le développement, le milieu d’apprentissage (en classe ou en immersion) peut fonctionner comme un catalyseur. Ainsi, de nombreuses études commencent à voir le jour sur l’apprentissage en immersion (Freed, 1995 ; Kinginger2009 ; Mitchell, McManus, & Tracy-Ventura, 2017), souvent à partir de données transcrites de l’oral. C’est ce processus de transformation – d’un enregistrement oral vers une transcription écrite – que nous souhaitons étudier, afin de mieux comprendre la variation dans les transcriptions ainsi que les sources de cette variation. Le projet PROLINGSA (Linguistic Progress during Study Abroad) est une étude longitudinale de 12 mois qui vise à caractériser l’impact du séjour à l’étranger sur le développement linguistique. Nous avons suivi et filmé lors d’entretiens semi-guidés cinq étudiants francophones ayant effectué un séjour Erasmus+ de neuf mois au Royaume-Uni ou en Irlande. Deux investigatrices (l’une francophone, l’autre anglophone) se sont relayées pour effectuer les cinq entretiens en anglais, sur une période d’un an. La durée totale d’enregistrement est de 12 heures. Nous cherchons à savoir si l’immersion favorise le développement linguistique, et nous interrogeons sur les éléments qui sous-tendent la dynamique du développement (constitution d’un réseau social, motivations…). Afin de pouvoir exploiter ces données et répondre aux questions de recherche, nous avons transcrit les données sous CLAN. Une équipe de huit transcripteurs anglophones, francophones et ukrainien, avec des degrés d’expertise divers (3 enseignantes chercheuses et 5 étudiants de Master), se sont attelés à la tâche, aidés par un manuel de transcription adapté de MacWhinney (2000). Chaque transcription a été relue par l’un des membres experts de l’équipe. Il est toutefois apparu rapidement que malgré nos tentatives d’harmonisation, des variations importantes subsistaient dans les transcriptions finales. Même si Mondada (2007) considère que la variation est inhérente au processus de transcription, et qu’elle présente un caractère irrémédiable, nous nous demandons (1) comment faire en sorte que la variabilité dans les transcriptions ne soit pas un obstacle à l’exploitation du corpus et (2) comment valoriser la variation et en faire un moteur pour la recherche et la formation à la recherche. Nous nous pencherons en particulier sur la transcription d’un même enregistrement par des transcripteurs francophones, anglophones et ukrainien afin d’évaluer l’influence de la langue maternelle sur les choix de transcription ; nous présenterons ensuite le travail d’harmonisation effectué au sein de l’équipe pour aboutir à un corpus multimodal cohérent et exploitable. Nous concluons en rappelant que la transcription collaborative appelle l’explicitation transparente des choix effectués, et une sensibilisation des membres de l’équipe à l’impact des choix de transcription sur les possibilités d’analyse des données. Une formation des transcripteurs aux enjeux de la transcription; enfin, tout particulièrement dans le cas de l'anglais, il est essentiel de prêter une attention particulière à la transcription des formes inaccentuées.
typdoc
Poster
Accès au texte intégral et bibtex
https://hal-univ-montpellier3-paul-valery.archives-ouvertes.fr/hal-03303903/file/posterV3.pdf BibTex
titre
Collocational Development during a Stay Abroad
auteur
Amanda Edmonds, Aarnes Gudmestad
article
Languages, MDPI, 2021, 6 (1), pp.12. ⟨10.3390/languages6010012⟩
annee_publi
2021
typdoc
Article dans une revue
Accès au bibtex
BibTex
titre
The role of transparency in grammatical-gender marking among stay-abroad learners of Spanish and French
auteur
Amanda Edmonds, Aarnes Gudmestad
article
Martin Howard. Study abroad and the second language learner: Expectations, experiences and development, Bloomsbury, pp.233-253, 2021
annee_publi
2021
typdoc
Chapitre d'ouvrage
Accès au bibtex
BibTex
titre
Exploring Crosslinguistic Influence in Gender Marking in Spanish
auteur
Aarnes Gudmestad, Amanda Edmonds
article
Studies in Second Language Acquisition, Cambridge University Press (CUP), In press, pp.1-22. ⟨10.1017/S0272263121000796⟩
annee_publi
2021
resume
Abstract In the current study, we examined the role of first-language (L1) influence on the additional-language development of grammatical gender marking in Spanish. The participants were L1 speakers of English or French ( N = 215), who were learning Spanish and who were at three instructional levels. The data came from their use of gender marking in noun-modifier pairs in an argumentative essay. We adopted the unified methodological framework developed by Scott Jarvis and we applied insights from variationist second language acquisition to contribute to the discussion about whether learners’ L1 impacts variability in targetlike gender marking in additional-language Spanish. Specifically, we designed our study to investigate four types of evidence that Jarvis identified (intragroup homogeneity, intergroup heterogeneity, cross-language congruity, and intralingual contrasts), and we used variationist methods to account for other factors that are known to impact variable use of gender marking. The quantitative analyses supported each type of evidence, consequently demonstrating that these learners’ L1 influenced their variable use of gender marking in Spanish. We concluded by reflecting on the contributions that the current study has made to the understanding of gender marking in additional-language Spanish and to research on L1 influence more generally.
typdoc
Article dans une revue
Accès au bibtex
BibTex
  • + de résultats dans la Collection HAL du laboratoire BCL
  • Voir l'ensemble des résultats sur la plateforme HAL